Jean Marcoux

CIF Métal : de Thetford Mines à la planète
Jean Marcoux, Président-directeur général
Jean Marcoux
Président-directeur général
CIF Métal : de Thetford Mines à la planète
En misant sur l’innovation, CIF Métal a su se transformer et se démarquer. Des entreprises telles que Philips, Volvo et Amazon lui confient maintenant la fabrication de pièces en aluminium coulé complexes, qu’elle produit à ses installations de Thetford Mines et livre partout dans le monde.

Arrivé chez CIF Métal en 1999, Jean Marcoux, président-directeur général, témoigne de la transformation et de la croissance exceptionnelles de l’entreprise : « Il y a 15 ans, nous fabriquions de petites composantes simples et nos ventes étaient concentrées au Québec. Aujourd’hui, nous produisons des pièces volumineuses en aluminium coulé selon nos propres procédés de fabrication. Nos clients sont de grandes multinationales et nous avons multiplié notre chiffre d’affaires. Pour réussir ce virage, nous avons continuellement investi dans l’innovation et tout repensé de fond en comble. »

« Si nous n’avions pas été aussi innovateurs dans toutes les sphères de nos activités, CIF Métal n’existerait plus. »

La conception 3D au cœur de l’entreprise

Les pièces usinées par CIF Métal ont toutes un niveau de complexité élevé et l’innovation est présente à chaque étape. « Dans le type de projets que nous menons, la conception 3D est un élément clé, affirme M. Marcoux. Elle nous sert notamment à tester la faisabilité et la rentabilité de nos concepts et à les soumettre à nos clients.

Nous avons une douzaine d’experts en conception 3D. Dans cette équipe, les employés expérimentés côtoient les plus jeunes, à qui ils transmettent constamment leurs connaissances : c’est notre façon d’assurer la relève. De plus, comme ces deux générations voient souvent les choses différemment, cela fait naître les idées innovatrices sur lesquelles repose une grande partie de notre succès. »

Des procédés innovants pour des produits uniques

Toutes les activités manufacturières de CIF Métal se déroulent dans ses deux usines de Thetford Mines. Quelque 150 travailleurs y fabriquent de grosses pièces en aluminium coulé par moulage permanent. D’autres entreprises produisent ce genre de pièces, mais CIF Métal se démarque par les procédés qu’elle met au point pour répondre aux besoins de ses clients.

Les réservoirs de dosage de GE, par exemple, étaient à l’origine produits par des concurrents à l’aide de procédés plus coûteux. « Nous fabriquions déjà certaines pièces pour GE et nous leur avons proposé de faire ces réservoirs à notre façon, précise M. Marcoux. Nous avons conçu des procédés et de l’équipement spécifiquement pour ces pièces. Notre principal défi était de tester leur étanchéité par hélium sous vide, méthode que nous n’avions jamais utilisée. Nous avons donc aussi créé l’équipement nécessaire pour effectuer ces tests. Nous livrons maintenant des centaines de réservoirs de ce type un peu partout dans le monde. »

CIF Métal a aussi innové lorsque le groupe danois Danfoss (site en anglais) a fait appel à son expertise pour répondre à une commande d’environ 12 000 compresseurs de réfrigération par année. « Lorsque nous leur avons exposé notre façon de faire, ils n’y croyaient pas, car jamais une telle pièce n’avait été coulée par moulage. Nous leur avons proposé une solution sur mesure très avantageuse. »

Le géant Amazon

En 2012, constatant qu’aucun de ses fournisseurs n’était en mesure d’usiner le long châssis d’un nouveau robot destiné à ses centres de distribution, la multinationale Amazon (site en anglais) s’est tournée vers CIF Métal. « Une entreprise spécialisée en solutions d’entrepôts robotisés avec qui nous avions travaillé nous a recommandés à Amazon, explique M. Marcoux. Lorsque j’ai rencontré ses dirigeants, je leur ai dit que nous pourrions faire ce châssis en un seul morceau de cinq pieds de long, avec une précision d’environ 30 millièmes de centimètre, ce qui était un peu fou. »

CIF Métal a d’abord dû se soumettre à des audits très rigoureux, dont un audit social au cours duquel des représentants d’Amazon ont notamment rencontré les employés. « Après avoir mis en place les procédés ainsi que l’équipement nécessaire, nous avons produit 10 000 châssis parfaits, raconte M. Marcoux. Tout le processus a pris autour de six mois, ce qui est très rapide. Cette expérience nous a donné une crédibilité incroyable et, depuis ce temps, nos ventes pour Amazon sont en croissance. » Aujourd’hui, plus de la moitié des châssis sur lesquels reposent les robots utilisés dans les centres de distribution d’Amazon partout dans le monde proviennent des usines de CIF Métal de Thetford Mines.

Autres Témoignages et Experts

10 solutions de recrutement innovantes 10 solutions de recrutement innovantes 10 solutions de recrutement innovantes La pénurie de main-d’œuvre du secteur manufacturier n’est plus à démontrer:
en un an, le nombre de postes à combler a augmenté de 65%.
+
Manufacturiers innovants : 9 formations à découvrir Manufacturiers innovants : 9 formations à découvrir Manufacturiers innovants : 9 formations à découvrir L’adaptation du modèle dual à la réalité québécoise est un élément clé
pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre.
+
40 occasions de substitution à surveiller 40 occasions de substitution à surveiller Découvrez ces nouvelles avenues de croissance Les coûts invisibles de l’importation + Quels seront les emplois manufacturiers du futur? Quels seront les emplois manufacturiers du futur? Découvrez les rôles créatifs que nous réserve la 4e révolution industrielle! + Robotique FIRST: rencontrez la relève! Robotique FIRST: rencontrez la relève! + Une lettre ouverte signée Pierre Gabriel Côté Une lettre ouverte signée Pierre Gabriel Côté Industrie 4.0, la révolution numérique incontournable + Nathalie Vallée Nathalie Vallée Directrice générale, Collège Ahuntsic Préparer la relève 4.0 avec les établissements scolaires + Yves Proteau Yves Proteau Coprésident, APN BIENVENUE DANS LA PREMIÈRE VITRINE 4.0 AU QUÉBEC! + Stéphanie Chagnon Stéphanie Chagnon Vice-présidente à l’exploitation L’USINE INTELLIGENTE, GAGE DE COMPÉTITIVITÉ DE FRUIT D’OR + Evelyn Trempe Evelyn Trempe Présidente L’AMOUR DU PAIN : QUAND LA BOULANGERIE INNOVE! + Lyne Dubois Lyne Dubois Vice-présidente au développement des affaires du CRIQ Comment réussir votre virage vers l’usine 4.0 + Louis Leclair, Éric Labbé et Charles-Antoine Gauvreau Louis Leclair, Éric Labbé et Charles-Antoine Gauvreau Trois fabricants nous parlent d’innovation + Pierre Lafrance Pierre Lafrance Technoconseiller du Réseau Trans-tech Besoin d’un coup de pouce pour faire du développement technologique? + Sylvie Pinsonnault Sylvie Pinsonnault Vice-présidente, Initiatives stratégiques et conseils au Comité de direction Bâtir le Québec industriel de demain + R. Mathieu Vigneault R. Mathieu Vigneault Président-directeur général, Réseau Trans-tech Les secrets d’une bonne formation 4.0 + Didier Culat Didier Culat Avocat-conseil, BCF Bien se préparer à l’accord Canada-Union européenne + Marc Langlois Marc Langlois Directeur régional Ouest de Montréal et Nord-Ouest du Québec L’innovation sur le terrain + Albert De Luca Albert De Luca Associé-fiscaliste, Deloite et président du Conseil de l’ADRIQ Accélérez l’innovation dans votre entreprise + Louis J. Duhamel Louis J. Duhamel Conseiller stratégique, Deloitte Pour rester en tête de la concurrence + Richard Blanchet Richard Blanchet Président-directeur général, STIQ 10 conseils pour vous +

Quoi de neuf