En quoi consiste le plan d’action de l’initiative manufacturière?

Il s’agit de 10 actions structurantes visant à relever les quatre principaux défis du secteur manufacturier : la main-d’œuvre, l’innovation de produits, l’innovation des procédés et les exportations.

Formulées par les groupes de travail de la table des partenaires influents de l’Initiative manufacturière Investissement Québec, ces actions relanceront les investissements privés et permettront aux entreprises québécoises d’entreprendre une démarche en vue d’atteindre le statut de manufacturier innovant.

10 solutions concrètes pour l’industrie manufacturière québécoise :

  1. Lancer une campagne de sensibilisation et de valorisation des métiers et du secteur manufacturier.
  2. Créer un guichet unique : le portail Web Entreprises Québec regroupant toutes les mesures de soutien sera officiellement inauguré sous peu. Un service de conciergerie (téléphone et clavardage) sera aussi mis en place.
  3. Développer un accompagnement manufacturier innovant : un diagnostic 4.0 permettra aux entreprises manufacturières d’obtenir un label « manufacturier innovant ». Un programme d’accompagnement vers le 4.0 sera aussi développé.
  4. Soutenir l’innovation et la production locale des entreprises de transformation de deuxième et de troisième niveau : des produits importés pourraient éventuellement être fabriqués au Québec par des entreprises québécoises.
  5. Établir un réseau d’échange et de partage d’expérience entre exportateurs.
  6. Adapter le modèle dual à la réalité québécoise.
  7. Miser sur une immigration plus ciblée et mieux structurée pour combler les besoins de main-d’œuvre, notamment en région.
  8. Inciter les entreprises à réaliser des projets collaboratifs en automatisation et en innovation de procédés dans le but d’améliorer leur compétitivité.
  9. Former la prochaine génération de spécialistes en commercialisation dans le but d’aider les entreprises à percer les marchés d’exportation.
  10. Fournir un appui financier aux entreprises manufacturières. La ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Dominique Anglade, a annoncé en 2016, en compagnie de Pierre Gabriel Côté, PDG d’Investissement Québec, une allocation de 700 M$ sur trois ans (à même les fonds d’Investissement Québec et ceux du Fonds du développement économique) pour soutenir les entreprises manufacturières innovantes sur l’ensemble du territoire québécois.