R. Mathieu Vigneault

mvigneault

Les secrets d’une bonne formation 4.0

Pour une transformation réussie vers l’usine 4.0, les manufacturiers doivent se pencher sur la formation de leurs employés, un élément clé de succès. « Avec l’avènement du numérique, les métiers de l’industrie manufacturière demeurent sensiblement les mêmes, mais les façons de travailler se métamorphosent », fait remarquer R. Mathieu Vigneault, président-directeur général du Réseau Trans-tech.

De nouvelles compétences

Le savoir-faire, à la base des métiers techniques depuis toujours, s’enrichit maintenant de savoir-être et de savoir. Nous sommes loin du machiniste dont le principal outil est un tournevis. L’employé d’aujourd’hui doit, par exemple, interpréter l’information fournie par de l’équipement de plus en plus sophistiqué et contribuer à l’évolution de la chaîne de valeur, en collaborant davantage avec les différentes équipes.

Préparer la main-d’œuvre

Dans ce contexte, comment une entreprise qui veut prendre le virage 4.0 peut-elle bien former ses employés ? Voici cinq étapes incontournables, selon M. Vigneault.

Réseau Trans-tech

Réseau Trans-tech regroupe tous les centres collégiaux de transfert de technologie et de pratiques sociales novatrices (CCTT) du Québec. Réunissant plus de 1 300 chercheurs, ingénieurs et technologue, les CCTT sont des centres de recherche appliquée, qui ont pour mission d’accompagner les entreprises dans leurs projets d’innovation.